Discours de la Reine Fabiola à l`occasion de son 60e anniversaire

  • 11/06/1988
Voir aussi :
Theme:

Chers Amis,
Chers Enfants,

Il y a quelque temps, je n#étais pas certaine que cela me ferait plaisir d#être fêtée pour mes soixante ans. Je me voyais entrer dans une nouvelle catégorie d#âge, où l#on devient moins agile, moins résistant, moins fort que dans le passé.

Mon mari m#a rappelé que chacun a quelque chose en soi qui ne se laisse jamais détruire, mais au contraire, qui peut croître indéfiniment. J#ai été rassurée : même si nos forces vitales diminuent, la possibilité d#aimer, de se réjouir, d#espérer, m#était offerte chaque jour, comme d#ailleurs tout être humain, quelles que soient les circonstances de la vie.

Ce soir je voudrais vous dire ce dont mon coeur déborde. C#est la reconnaissance pour tout ce que j#ai reçu durant ces vingt-huit dernières années. L#affection et la confiance dont vous m#avez entourée depuis mon mariage avec le Roi ont été et demeurent pour moi une source de joie, d#inspiration et de force. Je vous en remercie du fond du coeur.

Vous savez bien que j#ai toujours eu un amour de prédilection pour les enfants, pour les jeunes et en particulier pour les plus faibles, les plus fragiles et ceux qui souffrent de l#oubli et de la solitude.

M#adressant présent tous les enfants et tous les jeunes vivant dans notre pays, Belges ou étrangers, sans exception aucune, quel que soit leur passé ou leur situation présente, je désire leur dire que je les aime et que j#ai confiance en eux.

«Pourquoi cette confiance», me direz-vous, «puisque nous ne nous connaissons pas personnellement ´».

Parce que je sais qu#en chacun de vous se cachent un mystère et un trésor que vous êtes appelés découvrir. «Pourquoi», pourriez-vous vous dire, «suis-je né ici dans cette famille, cette époque ´ D#où est-ce que je viens et que suis-je venu faire sur cette terre ´ Quelle est ma destinée ´» et tant de pourquoi qui nous harcèlent et auxquels nous ne trouvons pas de réponses satisfaisantes. Nous savons pourtant que chacun de nous est différent et unique, digne de respect et de l#amour des autres.

Je vous parlais aussi d#un trésor que vous portiez en vous et qui, comme tous les trésors, est bien caché.

Découvrons d#abord ensemble ce trésor précieux entre tous, qui a la particularité étonnante et très rare de ne jamais s#épuiser. Il existe en chacun de nous une capacité illimitée d#aimer, de se réjouir, d#espérer. Cette capacité est une véritable puissance qui peut et doit grandir jusqu# notre dernier souffle condition de l#utiliser et d#y puiser sans désemparer.

Tous, nous pouvons faire l#expérience d#aimer. Cela ne doit pas s#adresser seulement ceux qui nous donnent de la tendresse et de l#affection. Il faut que notre amour rayonne sans limite, qu#il se donne chacun quels que soient son âge, la couleur de sa peau, son milieu, sa santé, qu#il soit sympathique ou non.

«Mais comment», me direz-vous, «peut-on aimer tout le monde de façon concrète et vraie ´»

Je crois qu#il y a mille manières d#aimer, et que plus nous découvrirons cet art merveilleux et essentiel, mieux nous comprendrons qu#aimer c#est servir, penser d#abord aux autres en oubliant ses propres peurs, partager, sans cesse donner de la joie.

C#est une source inépuisable de vie que nous portons en nous et que nous pouvons donner et recevoir, que nous soyons pauvres ou riches, jeunes ou âgés, bien portants ou handicapés.

Lorsque nous expérimentons cette force intérieure plus puissante que celle des armes et qui continuera après la mort, nous saisissons le sens de la vie. Le mystère en nous s#éclaircit peu peu et la joie nous envahit.

Et pour terminer, chers jeunes ? de tous âges, si je puis exprimer un souhait l#occasion de mon anniversaire, c#est que vous viviez, comme j#essaie moi aussi de le faire, cette belle aventure avec courage, persévérance et toujours un grand sourire.

Ich glaube, es gibt tausend verschiedene Arten zu lieben und je mehr wir diese schöne und wesentliche Kunst entdecken, deste besser werden wir verstehen, dass lieben dienen ist, erst an die Andere denken und seine Ängste vergessen, teilen und Freude bereiten ohne jemals aufzugeben.

Wir tragen diese unerschöpfliche Lebensquelle in uns, aus der wir sowohl geben wie nehmen können. Ob wir nun arm oder reich, jung oder alt, gesund oder krank sind.

Sobald wir diese innere Kraft erfahren, die stärker ist als jene der Waffen und nach dem Tode weiterlebt, dann erkennen wir den Sinn unseres Lebens. Das Geheimnis in uns erhellt sich langsam und Freude erfüllt uns.

Und abschliessend liebe Jugend ? und damit meine ich : die wirkliche Jugend un alle Anderen die sich jung fühlen ? wenn ich eine Geburtstagswunsch aussprechen möchte, dann wäre es dass wir alle versuchen mit Mut, Ausdauer, und immer einem grossen Lächeln dieses schöne Abenteuer zu erleben.