Institut belge des Hautes Etudes Chinoises

  • 07/06/2005
Voir aussi :
Theme:
Lieu :

Mesdames, Messieurs,

Il existe entre la Chine et la Belgique de nombreux et très anciens liens. Par cette visite nous voulons non seulement célébrer l?excellence de nos relations actuelles sur les plans politique et économique mais développer ces liens également sur les plans universitaire, scientifique et culturel. C?est pourquoi notre délégation inclut des recteurs de nos universités, des éminents scientifiques appartenant à diverses disciplines, des sinologues et experts culturels.

Les relations scientifiques et culturelles remontent d?ailleurs au 17ème siècle puisque la Chine sut attirer à cette époque des pionniers de chez nous tels que Ferdinand Verbiest ou Antoine Thomas.

Aujourd?hui la Chine à l?ambition de devenir une véritable économie de connaissance. Ses étudiants et étudiantes sont parmi les plus assidus et les plus performants dans nos universités et nos hautes écoles.

D?autre part nombre d?étudiants belges apprennent le chinois et suivent des cours de sinologie. La Chine a toujours frappé l?imagination du visiteur par sa très ancienne civilisation et ses nombreuses contributions tant à la science qu?à la philosophie durant près de 40 siècles de culture.

Des scientifiques belges et chinois collaborent déjà activement dans de nombreux domaines tels que la médecine, la climatologie, l?espace, l?énergie nucléaire, la physique, la médecine vétérinaire, la biologie, les transports, etc...

Il existe donc un excellent terrain pour intensifier ces relations et c?est pourquoi, je me réjouis d?entendre les conclusions des groupes de travail sino-belges qui se sont réunis.