Journée Internationale des Enfants Disparus

  • 23/05/2002
Voir aussi :
Theme:

Mesdames, Messieurs,

Je suis particulièrement honorée, la veille de la Journée Internationale des Enfants Disparus et pour la première fois en tant que Présidente d?Honneur de Child Focus, de pouvoir prendre la parole aujourd?hui.

Rien n?est plus déchirant que la souffrance de parents confrontés la disparition ou la perte de leur enfant. Le Roi et moi-même avons été très secoués par les terribles événements de 1996. En tant que parents nous avons ressenti personnellement la peine et le désespoir des familles d?enfants assassinés ou maltraités. Nous n?oublierons jamais les rencontres personnelles avec les familles; elles restent dans nos c?urs.

Les débats de la table-ronde qui ont eu lieu en 1996 ici dans cette salle même du Palais, ont donné au Roi et moi-même, ainsi qu?au Ministre de la Justice, l?opportunité de témoigner notre solidarité aux familles touchées. Nous voulions également inciter toutes les personnes concernées entreprendre des actions concrètes contre la maltraitance des enfants. Depuis lors le Roi et moi avons, par des contacts personnels réguliers et des visites, maintenu un contact avec les organisations et les autorités qui s?engagent dans la protection des enfants.

Je tiens ici exprimer mes remerciements tous ceux ? et ils sont nombreux, tant auprès des autorités que dans la société civile ? qui dans notre pays oeuvrent au bien-être des enfants et combattent activement la maltraitance des enfants.

Dans ce contexte je veux rendre hommage CHILD FOCUS qui depuis 4 ans met tout en ?uvre pour retrouver des enfants disparus et combattre leur exploitation sexuelle. Je suis personnellement motivée par cette mission. C?est pourquoi j?ai volontiers accepté la Présidence d?Honneur de notre organisation. Dans cette fonction, je tâcherai de promouvoir au mieux nos projets en Belgique mais aussi l?indispensable coopération au niveau international. En effet, la maltraitance, l?exploitation, les rapts sont des phénomènes internationaux. Nous devons développer une riposte coordonnée et globale ces terribles fléaux qui s?attaquent aux enfants. Ce fut également un objectif de la Présidence belge de l?Union européenne et je sais que la Commission européenne y est très attentive.

Le travail de CHILD FOCUS montre que la vigilance de chacun s?impose plus que jamais. Comme notre Président vient de le rappeler, le nombre de dossiers traités en 2001 s?est accru de 15% par rapport l?année 2000. Cela s?explique en partie par la plus grande notoriété de CHILD FOCUS et par la confiance qu?inspire notre organisation, mais c?est aussi la conséquence d?un accroissement réel du phénomène des disparitions et de l?exploitation sexuelle d?enfants.

Les résultats obtenus par CHILD FOCUS sont en partie le fruit d?une bonne coopération entre les autorités et la société civile. Des accords concrets ont été mis en ?uvre notamment avec les instances judiciaires et policières et avec des partenaires privés. Mais notre action ne serait pas possible sans l?engagement de plus de mille volontaires dans notre pays. Ceux-ci assurent entre autres la distribution rapide et efficace des affiches et d?autres données concernant des enfants disparus. Je tiens les remercier de tout c?ur pour leur magnifique travail et leur engagement personnel.

Pour conclure, je voudrais évoquer avec vous la Journée Internationale des Enfants Disparus qui sera commémorée samedi prochain dans notre pays. C?est l?occasion de rappeler chacun que beaucoup d?enfants sont recherchés aujourd?hui et que chaque jour encore des enfants disparaissent. Pensons l?angoisse et la douleur de leur famille et montrons leur que nous ne les oublions pas.

Samedi Child Focus distribuera plus d?un million de myosotis dans toute la Belgique. En portant cette fleur, comme nous le faisons aujourd?hui, nous montrerons que nous ne voulons pas oublier les enfants disparus et maltraités. Je souhaite donc lancer un appel tout particulier tout un chacun dans notre pays concerné par le sort des enfants maltraités et disparus : épinglons ce samedi un myosotis en l?honneur de tous ces enfants et comme soutien au combat contre la maltraitance et l?exploitation d?enfants.