Workshop

  • 17/03/2008
Voir aussi :
Theme:

Mesdames, Messieurs,

L?éducation est un thème très important, qui nous concerne tous : d?abord en tant qu?enfant et jeune, plus tard, dans de nombreux cas, en tant que parent voire en tant que grand-parent ou arrière-grand-parent. En outre, des milliers de personnes exercent une profession dans des domaines liés à l?éducation des enfants et des jeunes.

Bien que l?éducation fasse partie de notre quotidien, elle soulève de nombreuses interrogations. L?éducation est loin d?être une évidence ; au contraire, il s?agit d?un processus complexe, d?une interaction subtile entre adultes, enfants, jeunes et leur environnement. L?éducation ne consiste pas à appliquer une recette qui conviendrait à chaque enfant. Chacun d?entre eux est unique et demande une approche particulière. Les circonstances dans lesquelles l?enfant grandit ne sont jamais identiques. Par ailleurs, on ne naît pas parent : on le devient, on apprend à le devenir. En quelque sorte, les parents grandissent dans leur rôle en parallèle avec leurs enfants. Le processus éducatif, dans lequel alternent satisfactions et déceptions, s?opère de plus en plus en concertation avec les enfants. Les parents aspirent évidemment à ce qu?il y a de mieux pour leurs enfants et la plupart d?entre eux s?investissent à fond. En toute logique, ces parents se posent de nombreuses questions sur l?éducation qu?il conviendrait de donner à leurs enfants, mais ils ne savent pas toujours à qui ils pourraient faire appel pour obtenir un conseil ou une aide concrète. Souvent, ils s?adressent à d?autres parents avec lesquels ils échangent leurs expériences ou à des enseignants qui peuvent leur faire part d?un conseil. De nombreux parents ne disposent malheureusement pas d?un tel appui parce qu?il sont isolés ; d?autres ont une certaine réticence à franchir ce pas. Ainsi, certains aboutissent auprès de professionnels de l?éducation. Or, tout ce qu?ils désirent, c?est prodiguer une éducation qui repose sur de bonnes bases, se déroule sans heurts et prépare au mieux les adultes de demain. Les adultes souhaitent que leurs enfants soient confiants en eux et se sentent bien dans leur peau. Ils espèrent en faire des jeunes qu?ils pourront laisser partir à la découverte du monde l?esprit serein.

Au sein du Comité de gestion du Fonds qui porte mon nom et au sein de la Fondation Roi Baudouin, nous sommes convaincus de la volonté de bien faire des parents, autant que de leur énergie et leur capacité à s?entraider. Nous croyons cependant que les parents et leur entourage peuvent trouver, dans une plus grande solidarité, de meilleures réponses aux questions qui se posent dans le processus complexe du développement de leurs enfants.

C?est en se fondant sur cette conviction que le Comité de gestion a décidé de mettre, cette année encore, le soutien parental en valeur. Nous avons choisi d?appuyer des idées ou des initiatives dans lesquelles des parents soutiennent d?autres parents , des réseaux de solidarité qui mènent à des résultats concrets.

Dans les familles, bon nombre de disputes, voire de conflits, surgissent à propos de situations de la vie quotidienne aussi anodines que le choix de programmes de télévision, l?utilisation de l?ordinateur, les heures de sortie ou de rentrée. Pouvoir en parler avec d?autres parents permet de relativiser ces petits problèmes et en cas de crise, leurs conseils peuvent souvent faire la différence.

Les projets de soutien à l?éducation que vous avez introduits l?année dernière témoignent de beaucoup de créativité et de dynamisme. Nous ne pouvons malheureusement récompenser qu?un seul projet, même si de nombreux projets et idées nous ont paru très intéressants. C?est la raison pour laquelle nous entendons dialoguer avec vous. Avec vous, nous voulons partir à la recherche d?idées qui permettront à des parents d?aider d?autres parents afin d?aplanir des difficultés temporaires ou de prévenir certains problèmes.

Pour lancer la réflexion sur ce thème, nous avons invité deux témoins. Il s?agit de deux dames dont l?engagement pour les autres est tout à fait exceptionnel.

Soeur Jeanne Devos travaille en Inde, où elle s?occupe de personnes particulièrement vulnérables. Avec son organisation, le « National Domestic Workers Movement », elle a opéré un véritable changement dans les mentalités. Cette organisation a pour objectif d?assurer un meilleur statut et davantage de respect au personnel de maison. Des femmes maltraitées acquièrent à nouveau confiance en elles et dignité. Au sein de ce mouvement, les gens s?entraident dans une atmosphère de respect mutuel. S?ur Jeanne nous fait passer un message de solidarité et de respect.

Respect et solidarité sont également deux maîtres mots dans l?action de Madame Geneviève Haquenne. Elle est directrice du centre « l?Accueil » à Charleroi. Avec l?aide de ses collaborateurs, elle reçoit entre autres des enfants qui ne peuvent, temporairement, pas rester dans leur foyer. L?engagement de Mme Haquenne et de son équipe ne s?arrête pas là. L?Accueil propose également un vaste programme d?aide aux parents. Guidés par les accompagnateurs, les parents font peu à peu l?apprentissage des comportements adéquats et apprennent ainsi à mieux s?occuper eux-mêmes de leurs enfants. L?attitude des collaborateurs de l?Accueil permet aux parents de retrouver confiance en eux et en leurs capacités éducatives. Par ailleurs, les accompagnateurs veillent à tisser des liens sociaux stables entre les familles concernées.

L?énergie rayonnante de ces deux dames nous inspirera sûrement dans notre réflexion et j?espère que cela pourra vous aider dans votre travail avec les parents et leurs enfants.

Je vous souhaite à toutes et à tous une matinée intéressante et instructive.

Je vous remercie

Mesdames et Messieurs,

A la fin de cette matinée riche d?échanges intéressants et de discussions instructives, je tiens à vous remercier toutes et tous pour votre présence et votre participation, mais surtout pour votre engagement quotidien pour les enfants, les jeunes et leurs parents.

De mon côté, je m?engage à exposer ces conclusions au Comité de gestion du Fonds afin qu?elles enrichissent les discussions sur le thème du Prix de cette année.

Ce workshop n?aurait jamais vu le jour sans l?enthousiasme du Professeur Adriaenssens et de la présidente, du comité de gestion et du secrétariat du Fonds, qui méritent donc toute notre reconnaissance. Je tiens également à exprimer notre gratitude à Mme Haquenne, à S?ur Jeanne Devos et aux autres facilitateurs, qui ont accepté de se pencher avec nous sur ce thème qui me tient tellement à c?ur.

Je vous remercie.