Discours du Prince Philippe - Congrès Interdisciplinaire du Développement Durable

  • 31/01/2013
Voir aussi :

Monseigneur, (cher Albert)

Monsieur le Ministre-Président,

Monsieur le Ministre,

Monsieur le Gouverneur,

Monsieur le Bourgmestre,

Professeurs, Mesdames, Messieurs

C'est un grand plaisir pour moi d'être parmi vous ce matin en ouverture de ce 1er Congrès interdisciplinaire sur le développement durable. Je suis particulièrement heureux d'y accueillir avec vous Son Altesse le Prince Albert, dont l'engagement personnel dans ce domaine est largement reconnu.

La poursuite d'un objectif de développement durable procède d'une démarche altruiste qui s'inscrit dans le long terme et crée des liens entre les générations en prenant en compte leurs besoins futurs.  Cette démarche est à l'opposé du court-termisme qui procède d'une attitude plus égoïste en excluant les autres et en particulier les générations futures.

La crise que nous traversons révèle de manière plus marquée l'impasse du court-termisme et la nécessité d'une pensée à long terme.  Elle est donc une occasion unique pour « redresser la barre ».

L'Europe, que l'on accable si volontiers des maux de notre époque, a joué depuis de nombreuses années un rôle capital pour fixer aux états des objectifs courageux sur le plan économique et environnemental. 

Pensons aux critères de convergence ou aux objectifs ambitieux en matière de recyclage, d'épuration des eaux, d'économies d'énergies ou d'énergies renouvelables. Comparée à d'autres continents, l'Europe fait à de nombreux égards figure d'exemple.  Mais la crise qui nous frappe aujourd'hui avec acuité en touchant au cœur le socle social de notre modèle d'organisation, cette crise est une invitation pressante « à faire mieux ». 

Nous devons sortir de la crise plus forts.  Et nous en sortirons plus forts à condition de mobiliser toutes nos forces et toute notre imagination pour créer un nouveau modèle plus imprégné encore de l'objectif du développement durable.

Le développement durable se rapproche de l'expression de Kant de la « pensée élargie », cette faculté de se mettre à la place de l'autre, indispensable pour faire naître le « sens du bien commun ». 

Le Congrès qui nous réunit ici à Namur a exactement cette ambition et je voudrais en féliciter les initiateurs. La co-présidence du Congrès par un climatologue et un économiste est révélatrice de cet esprit d'ouverture scientifique.

I sincerely welcome this initiative and this scientific and societal enthusiasm. I encourage this strong will to expand and open scientific thinking on sustainable development to economical actors and civil society.

Our country, Europe and our international partners, have a lot of brilliant businessmen and political leaders, scientists and actors of our societies whose knowledge can generate new solutions. I firmly believe in this dynamic of exchange and cross-fertilization of knowledge. Our universities do practice it widely at national and international level and I hope that this interdisciplinary focus will inspire innovation.

Ladies and Gentlemen,

Finding ways of transition for our societies means also associating each of us to sustainable development solutions proposed by the international scientific community. The idea of sustainable development has made its way over the past few decades, thanks to numerous initiatives, from the public and private sectors. Attitudes are changing, thanks to significant persuasion efforts of the need for a deep and comprehensive environmental awareness.

Reflexes are gradually taking place in our daily lives, in our economic production processes, in national and international policies, in innovation and know-how that we export abroad: Umicore was elected a week ago by Corporate Knights the most sustainable company of the world.

But the way is still long and demanding. It is crucial that the will to act sustainably becomes present in everything we conceive, produce and consume. 

Je souhaite que pendant ces deux journées d'échanges des avancées puissent être réalisées tant dans le domaine scientifique, qu'économique ou sociétal.

Je vous remercie et vous souhaite d'excellents travaux.