Zelfmoordpreventie

  • 22/10/2010
Zie ook:
Thema:
Plaats:

Madame la Ministre,

Mesdames, Messieurs,

 

Six belges mettent chaque jour volontairement fin à leur vie. Ce terrible constat m'attriste au plus haut point et m'interpelle. S'il ne faut pas tomber dans la culpabilisation, il faut néanmoins se sentir tous un peu responsable.

Est-ce qu'une société peut affirmer avoir atteint un haut niveau de bien-être si certains de ses membres ne peuvent plus supporter d'y vivre ?

J'ai été à plusieurs reprises profondément bouleversé par les témoignages de gens engagés dans la prévention du suicide et dans les structures d'accueil, et j'en reconnais d'ailleurs certains dans cette salle aujourd'hui.

Vous vous consacrez aux plus fragiles de nos concitoyens et ne percevez pas cette fragilité comme une faiblesse. Vous avez compris, mieux que quiconque, la valeur et le sens de l'écoute. L'écoute fait vivre et peut sauver une vie. Comme l'un d'entre vous me le confiait, la véritable écoute empreinte de compassion humaine va jusqu' à descendre avec l'autre au fond de la piscine pour ensuite l'accompagner dans sa remontée.

Cette capacité d'écoute que vous développez est une véritable leçon de vie pour nous tous car elle permet en général d'éviter bien des cassures et des conflits.

Je tiens à vous exprimer toute ma reconnaissance et à vous encourager dans votre action et vos projets.

Je suis très heureux d'être parmi vous aujourd'hui pour cette table ronde sur la prévention et je vous souhaite beaucoup de succès dans vos travaux.

Je vous remercie de votre attention.